Les 5 objectifs fondamentaux de l'ARJEL sont la lutte contre les sites qui ne sont pas légaux, la lutte envers la fraude, empêcher l'addiction aux jeux , assurer une garantie dans la fiabilité des jeux de casino en ligne et délivrer les agréments.
Ces fonctions sont exercées pour but d'évaluer  la finance ainsi que l’administration des sites  pour voir ceux qui préoccupent une position légitime en respectant les règles de sécurité mises par l'Autorité.

Objectifs de l'ARJEL

L'Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) est une nouvelle autorité de contrôle. sa création date de l'ordonnance n° 2019-1015. L'ARJEL reprend les pouvoirs de l'Autorité de régulation et se voit également octroyer de nouveaux pouvoirs. elle conservera notamment la mission de :

  • Délivrance d'agréments aux opérateurs de jeux et paris sportifs en ligne, 
  • Mettre en place des stratégie promotionnelle, 
  • Mettre en œuvre un plan d'action pour la lutte contre le jeu excessif et le jeu des mineurs, la fraude, le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

objectifs de l arjel

L'interface se caractérise par une convivialité et une facilité dans la navigation. Comprenant également une FAQ qui regroupe les questions fréquemment posées, et une section pour les décisions publiées par le Conseil cette dernière vous renseigne sur les décisions approuvées et rejetées.
l'ARJEL représente une référence au près des joueurs . Tout site qui porte leur sceau d'approbation peut faire confiance à  leurs données confidentielles et à leurs fonds, très équitable dans son fonctionnement l'arjel est donc irréprochable.

Être conscient de tout cela va permettre aux parieurs et aux joueurs de se focaliser sur le jeu et la partie ainsi que de prendre des décisions stratégiques judicieuses pour gagner.

Fonctionnalités de  l'ARJEL 

Quand on parle du fonctionnement de l'ARJEL, on fait appelle à sa  manière dont elle fait face aux opérateurs illégitimes et qui n'ont pas de licence ou d’agrément en 2010. une multitude de sites qui ne disposaient pas de licence  autorisaient les joueurs français à jouer , et en juin de cette année l'Autorité à  désormais interdit cela.

l'Autorité a fait une demande au près des fournisseurs d'Internet en France pour bloquer leur accès aux sites. Sinon ils payent une amende pour non-blocage  avoisinant les 10 000 euros par jour.
L'Autorité se permet également d'infliger des amendes jusqu'à 100 000 euros sur ceux qui jouent dans des casinos qui ne disposent pas de licence.

L'ARJEL a opté pour cette stratégie tout en étant convaincue qu'agir par un intermédiaire est de loin plus pratique. Il est typique de l'Autorité d'essayer d'abord  de régler le problème  ou l'affaire avec civisme. Alors, elle a ciblé les fournisseurs d'Internet plutôt que les sites de casino en leur demandant de ne plus accepter les joueurs français,  elle a recourt par la suite directement aux fournisseurs d'internet quand cette méthode ne fonctionne pas.
Alors que l'industrie du jeu en ligne et mobile en France continue de croître, l'ARJEL devra continuer à évoluer pour suivre les besoins et les droits des joueurs. Les personnes intéressées doivent consulter le site Web régulièrement pour se tenir au courant des nouveaux développements du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *